Dépôt blanchâtre autour du sexe, c’est le smegma

Dépôt blanchâtre autour du sexe, c’est le smegma

4 septembre 2019 0 Par clara

segma-banane-santé-intime

Il est toujours inquiétant de voir toute sorte de liquide, rougeur ou dépôt autour de ses parties intimes, et encore plus dure d’oser aller consulter ou poser la question à un médecin. Vous avez un dépôt blanchâtre sur le gland ? Pas de panique c’est du smegma. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

 

Le mot smegma provient du latin et signifie « détergent ». Il trouve également racine dans le mot grec smekhein qui signifie laver, nettoyer et qui fait habituellement référence au savon. Tout le contraire de ce qu’on imagine quand on voit ce dépôt blanchâtre un peu « caillée » et peu ragoutant. Il s’agit en fait d’un phénomène naturel de nettoyage qui sert à équilibrer la flore mais aussi à lubrifier. Le smegma est donc utile même s’il peut parfois être gênant lorsqu’il s’accumule et crée un problème d’hygiène. Il faut savoir également qu’on retrouve ce liquide chez l’homme comme chez la femme, mais c’est chez l’homme qu’il a tendance à se voir.

 

Le smegma, de quoi ça à l’air ?

Il s’agit d’un liquide très reconnaissable car il forme un dépôt blanchâtre et caillé autour du sexe. Il est sécrété par les glandes préputiales (qui sont situées sous le prépuce, comme son nom l’indique). La production de smegma peut être comparée à la transpiration dans son fonctionnement. Ces glandes ne sont pas présentes en même quantité chez tous les hommes et elles contiennent essentiellement des cellules mortes ; Donc la quantité de smegma produit ne sera pas la même pour tous les hommes. De plus, ce sont les hommes non circoncis qui verront le smegma s’accumuler dans le sillon du gland lorsqu’il est recouvert par le prépuce. Là encore, il y aura une différence, les hommes circoncis sont beaucoup moins sujets à la présence de ce dépôt blanchâtre. Les andrologues constatent même que ceux-ci finissent par ne plus secréter de smegma. Mais rassurez-vous, pas besoin de passer par la circoncision pour ne plus être embêté (ce n’est d’ailleurs pas une opération qui se fait en prévention en France). Il reste alors à avoir une bonne hygiène pour éviter cette accumulation qui crée ces tâches peu esthétiques. En revanche pendant le nettoyage, il faut éviter de tirer trop fort sur le prépuce (surtout chez les enfants) et consulter si le décalottage ne se fait pas facilement.

frein-prépuce-smegma-santé-intime

 

L’importance de l’hygiène

C’est lors du lavage qu’il faut être méticuleux et bien décalotter pour éliminer la totalité du smegma qui se serait accumulé. N’utilisez pas de savon trop agressif, un savon doux évitera d’agresser cette zone sensible. Rincez abondamment et surtout séchez bien la zone avec de re-calotter, sans quoi vous pourriez voir se développer un phénomène de macération qui pourrait causer des problèmes d’odeur. N’hésitez pas à vous laver tous les jours (voir plus souvent en cas de pratique d’un sport). Ce problème d’hygiène survient en effet surtout chez les jeunes qui ont encore du mal à décalotter mais aussi chez l’adulte plus âgé lors de problème d’érection.

L’hygiène est à prendre très au sérieux, surtout pour les parties intimes car un défaut d’hygiène peut être la cause de certaines maladies ou infections. Le plus souvent ce sont des balanites (lorsque le gland est rouge et complètement enflammé). La balanite est en effet causée par l’accumulation de smegma entre le gland et le prépuce. Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin dès les premiers signes d’inflammation. A noter également que certaines études ont montré un lien entre manque d’hygiène sévère et risque de cancer de la verge. Une raison de plus pour nettoyer son sexe régulièrement !